Nous savons que l’innovation est primordiale pour les entreprises qui veulent durer. Mais comment réussir son projet ?
Il existe des clés de réussite : être pertinent, être persévérant, faire les choses avec passion … et surtout des erreurs à ne pas commettre.
1. Le premier conseil important est surement d’être méthodique et prudent, particulièrement quand on avance vers l’inconnu.
Même s’il faut tenir le cap et avancer, il faut le faire avec prudence en écoutant et en prenant le temps d’analyser les informations reçues. Se précipiter dans une mauvaise voie sans avoir l’énergie ou les financements pour en reprendre une autre, est souvent fatale. Effectivement, il faut prendre son temps pour s’assurer une réussite, mais aussi éviter de le perdre dans des réunions mal organisées.
2. Il faut savoir s’entourer pour réunir les compétences et les moyens nécessaires au projet.
Le management de l’équipe projet (collaborateurs ou prestataires) est une compétence stratégique pour le porteur de projet. S’il ne peut le faire lui même, il lui faudra absolument trouver une personne de confiance pouvant remplir ce rôle.
3. La planification des actions à mettre en œuvre doit pouvoir s’expliquer clairement afin de convaincre.
Il faut savoir « vendre son projet » aussi bien que ses futurs produits ou services. Le modèle du plan d’affaires, utilisé pour la création d’entreprise, peut très bien s’adapter à la présentation de projet. Mais attention, pour se faire entendre, il faut s’adresser aux personnes qui sont prêtes pour vous écouter. Nous sous-estimons généralement l’énergie et le temps nécessaire pour convaincre les acteurs présents autour du projet.
4. Dans ce parcours structuré, nous devons être tous au service du projet pour réussir.
Attention, donc à l’égo qui peut être « le premier destructeur de valeur dans un projet » . L’esprit collaboratif est un puissant allié qu’il ne faut pas renier par envie de se mettre en avant. Ne pas oublier que la meilleure des stratégies n’aura de valeur que si elle est mise en œuvre dans de bonnes conditions.
Idrisse Aberkane parle dans cette video de la destruction de valeur dans un projet par l’ego :