La Suède utilise ses déchets et ceux d’autres pays comme combustible pour produire de l’électricité et du chauffage. C’est une stratégie gagnante depuis quelques années avec 99,9% d’utilisation des déchets.

Si la France est en retard sur la Suède, elle n’est pas en reste, avec en Bretagne des projets de tri haute performance comme celui de Brest en place depuis 2010 et celui Ploufragan pour 2017.

Mais les combustibles solides de récupération (CSR) créés par ces centres n’ont une existence officielle que depuis mai 2016 autorisant enfin en France la production d’électricité et de chaleur avec ces combustibles.

Néanmoins, la combustion des CSR sera fortement réglementée pour éviter des pollutions atmosphériques de type dioxines. La jeune société ENERXYL (Landébia 22) et Equipage Innovation participent au développement de la gazéification qui sera une solution technique très intéressante dans ce domaine.