De plus en plus d’objets intelligents proposent de nous assister. Ainsi depuis quelques années des chercheurs ont mis au point un détecteur dermique sensible à la montée du stress. Pour bien comprendre comment ce bracelet fonctionne il faudrait expliquer ici la biologie de la peau qui est complexe mais pour faire simple on peut dire que les capteurs (température, agitation motrice, activité électrodermique, pression sanguine) détectent les signes avant coureurs d’une montée de stress ou d’une crise de panique et envoient l’information au système Bluetooth d’un téléphone portable qui enregistre ces données et qui peut ensuite soit prévenir le propriétaire du téléphone soit éventuellement son médecin. Plusieurs start-ups se sont engouffrées dans ce créneau.

Les chercheurs estiment que d’ici quelques années la miniaturisation des appareils de mesures atteindra un tel niveau que ces appareils seront intégrés à notre corps et à ce titre nous entendons de plus en plus souvent parler «d’humain augmenté». Comme toujours il faut faire la part des choses. Certaines de ces applications nous assisterons efficacement et peut être même nous sauverons la vie mais jusqu’où faudra-t-il accepter ces innovations ? Il faudra se servir de son cerveau pour fixer les limites et ainsi garder le contrôle de notre santé.

Pour en savoir plus sur la peau nous vous invitons à consulter cet article.